Judo : Sport et Philosophie

Jigoro Kano, fondateur de l’école du "Judo Kodokan", a résumé ainsi son entreprise :
"Le judo est l’élévation d’une simple technique à un principe de vivre".

En étudiant le judo, il est essentiel d’entraîner le corps et de cultiver l’esprit à travers la pratique des méthodes d’attaque et de défense, et ainsi de maîtriser son principe."  

Sport d’équilibre, sport éducatif, sport de défense, le judo est adapté à toutes les tranches d’âge.

Véritable sport éducatif, le judo permet à chacun de devenir plus adroit, plus souple, plus fort mais aussi d’apprendre à respecter des règles, découvrir l’entraide, évaluer ses forces et ses faiblesses pour progresser.

Le judo est un sport pour tous qui procure un véritable équilibre. Activité de détente et de plaisir, le judo est une discipline basée sur l’échange et la progression. L’apprentissage se fait de manière progressive en fonction des aptitudes de l’individu, ce qui permet à chacun d’évoluer à son rythme.

Progresser en Judo:

En judo et en jujitsu, Il y a  un double système d'évaluation de la progression.

  • les kyu pour les judokas en apprentissage

  • les dan pour les judokas confirmés.

Les Kyu: Il y a 6 kyu en judo marqués par des couleurs de ceinture différentes de blanche (6e kyu) à marron (1er kyu)  :

 

 

Pour les enfants, afin d'améliorer encore cette dynamique de progression voulue par Jigoro Kano, la Fédération Française de Judo a mis en place les ceintures intermédiaires "blanc-jaune", "jaune-orange" et "orange-verte".

Le changement de kyu s'effectue au sein du club à l’initiative de l’enseignant qui estime que son élève est prêt, en fonction de son assiduité aux cours et de son implication. Au cours de cet examen, l’élève va devoir exécuter les techniques qu’il a apprises : projections sur l’avant, projections sur l’arrière, immobilisations, techniques en déplacement, en contre, en enchaînement,…

Bien entendu, le nombre et la variété des techniques demandées, ainsi que la maîtrise du geste dépendra du niveau de l’élève : on ne demande pas la même technicité à une ceinture blanche qu’à une ceinture bleue. De la même façon, l’enseignant-examinateur adaptera son examen selon que l’élève est un adulte, un adolescent ou un enfant.

 

Les Dan

Ceinture noire de judo, de karaté ou de jujitsu : c’est un titre de prestige non seulement auprès du "grand public", mais également à l'intérieur d'un club. C'est également un titre officiel puisque les modalités d'attribution des dan sont fixées par des arrêtés du Ministère des Sports publiés au Journal Officiel.


Il suffit de fréquenter un club de judo pour s'apercevoir que les ceintures noires ne sont pas des super-héros avec des pouvoirs magiques, mais des femmes et des hommes qui ont atteint un certain degré de maîtrise de ce sport, qui ont énormément travaillé pour y parvenir, qui savent qu'il est possible de faire encore mieux, et qui sont toujours disponibles pour transmettre leur savoir et leur expérience aux autres judokas du club, quelque soit leur âge et leur niveau.

Les dan sont attribués lors d'examens officiels par des jurys extérieurs aux clubs et aux enseignants. Il y a 12 dan en judo (dont 10 véritablement attribués).

Sans vouloir décourager les judokas, réglons tout de suite l'attribution des grades ultimes :

  • Le 12e dan de judo a été attribué une fois et une seule, à titre posthume à Jigoro Kano, fondateur du judo.

  • Le 11e dan de judo n'a jamais été attribué.

  • Le 10e dan a été attribué à 15 japonais par le Kodokan (3 sont vivants).

ceintures.jpg